Quand une étape importante de notre vie arrive

Lorsque nous vivons une étape dans notre vie, nous avons généralement différentes émotions et sentiments en nous. Nous nous balançons entre la joie et la tristesse. Nous tanguons entre des états de surexcitation et de questionnements profonds. Nous vacillons entre émerveillement et culpabilité.  Nos émotions et sentiments aiment particulièrement nous jouer des tours.


L’Être humain est ainsi fait qu’il a des capacités à passer d’un extrême à l’autre sur l’échelle des émotions et des sentiments. Bien sûr, je connais des personnes qui sont d’une grande sagesse et d’une vraie constance face aux différentes situations qu’elles peuvent vivre dans leur existence. J’envie ces personnes, vraiment. J’avoue aussi qu’elles m’énervent autant qu’elles me fascinent (la fameuse échelle des extrêmes est bien là !). Si vous avez en vous cette constance, je vous en félicite ! 

Quelle est la différence entre chacun de ces termes ? 

Une émotion est non figée et se modifie à mesure que les pensées changent. L’émotion donne de l’énergie et se traduit par un mouvement corporel. Par exemple, la peur fait bouger le corps d’une certaine façon : épaule basse, tête enfoncée dans les épaules, … La joie, quant à elle le fait bouger tout autrement : le sourire se forme sur les lèvres, le visage s’illumine, le corps a des mouvements plus harmonieux, … 

Un sentiment a une plus forte intensité et est indescriptible ; il ne change pas. Un sentiment est une construction mentale basée sur les émotions de base (l’amour, la haine, la honte, la culpabilité…). Il est le résultat des pensées mais il a aussi de l’influence sur ces dernières. 

À quoi servent ces émotions et ces sentiments ?

Notre cerveau est comme un ordinateur. Il enregistre chaque jour de nouveaux programmes. Les émotions et les sentiments nous permettent de faire une mise à jour, comme un état des lieux de notre ressenti du moment. Ils sont très importants dans la compréhension de nous-même. Ils nous donnent l’information de nos besoins à un instant T précis. 

Ces émotions et ces sentiments sont un code, envoyé par le corps, pour nous faire prendre conscience de notre « état du moment ». Ils nous permettent aussi de communiquer cet état d’être à notre entourage, comme par exemple la joie et la colère. Pour d’autres, ce sont des protections instinctives. La peur nous permet de fuir face à un danger. Le dégoût nous permet de ne pas nous intoxiquer. 

Comment utiliser nos émotions, nos sentiments ?


Il serait intéressant d’apprendre à écouter nos émotions, nos sentiments, nos états-d ’âme. Si nous fonctionnons tel un ordinateur (ou bien que l’ordinateur est basé sur notre propre système neuronal…. Selon le point de vue), lorsqu’il est temps pour nous de faire une mise à jour, nous pouvons offrir cela à notre corps, notre mental, notre esprit. Nous pouvons tout simplement se mettre à l’écoute de cette émotion, ou de ce sentiment, le laisser parler. Nous pouvons lui demander ce qu’il a à nous dire aujourd’hui, ce qu’il a à nous apporter à ce moment précis de notre vie.  Ceci peut se faire seul ou accompagné d’un profesionnel. La méditation avec de la visualisation, la sophrologie, la PNL, l’hypnose… il existe aujourd’hui pléthore de techniques et autant de personnes bienveillantes et qualifiées pour nous aider dans cette écoute active de notre corps. 


À la vue des différentes étapes traversées dans ma (courte) vie, j’apprends jour après jour à accueillir, écouter, ces différents mouvements en moi, comme un souffle qui rentre dans mon corps. Alors, je les laisse être présents, tout simplement. Je lâche prise face à tout ce qui me dépasse et je suis mon chemin, ce chemin qui m’est propre et que je savoure chaque jour.

Laisser un commentaire